De nombreuses fautes peuvent causer le retrait du permis chez le conducteur. Elles ont aussi des conséquences sur le contrat d’assurance auto. Par exemple, ceux qui sont résiliés pour alcoolémie sont soumis à l’article L.211-6 du code des assurances. La conduite en état d’ébriété a des conséquences très lourdes. Vous subirez inévitablement des conséquences. Alors, quelle assurance auto choisir en cas d’alcoolémie et de retrait de permis ?

 assurance auto

Trouver une assurance auto en ligne

Les assureurs standards n’ont pas vraiment de solution d’assurances concrètes en ce qui concerne l’alcoolémie. Les tarifs peuvent être excessifs, et il y a moins de garanties compatibles sur le marché.

Ainsi, pour trouver une assurance auto idéale et conforme à vos exigences, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurances en ligne. Vous pouvez alors dénicher de meilleurs contrats que ce que vous avez déjà. Comparez les tarifs et les garanties et souscrivez l’assurance auto de votre choix dans l’immédiat.

Vous pouvez disposer de certaines assurances pour vous aider à reprendre le volant et retrouver le plaisir de conduire. Découvrez des solutions d’assurances en ligne, à des tarifs peu onéreux. Vous avez également la possibilité de recourir à des experts pour poser toutes vos questions. Ce qui constitue une aide précieuse dans vos démarches.

Sinon, évitez de rouler sans assurance tant que possible. C’est une infraction pénale qui vous exposera à de lourdes sanctions. Vous aurez 3 500 euros d’amende ou même pire en cas d’accident.

assurance auto en ligne

Laquelle choisir parmi toutes les propositions ?

Il y a une multitude d’offres d’assurances auto spécialisées conducteur résilié alcoolémie sur le net. Afin de faciliter vos recherches, utilisez un comparateur spécial pour les résiliés et surtout pour alcoolémie.

Que vous soyez, jeune ou senior, vous pourrez recevoir des devis sur mesure. Le comparateur ne va pas se limiter uniquement à des garanties à une protection minimale, telles que la responsabilité civile.

contrôles alcootest

Les diverses sanctions

Actuellement, les autorités prennent des mesures plus sévères par rapport à la conduite en état d’ivresse. On constate une multiplication des contrôles et les taux délictueux sont immédiatement sanctionnés. Il y a aussi une baisse de la tolérance du taux d’alcool dans le sang pour les conducteurs en permis probatoire.

  • Les sanctions des assurances

Si un conducteur a été contrôlé positif à la suite d’un contrôle du taux d’alcool, son assurance auto le sanctionnera. On peut effectuer cette résiliation hors échéance. Une réassurance après ce genre de résiliation est assez délicate quant aux assurances traditionnelles. La meilleure solution est de se tourner vers les assurances spécialisées.

  • Les sanctions pénales

D’un point de vue pénal, en ayant entre 0,5g et 0,8g d’alcool dans le sang, vous pouvez avoir une suspension du permis. Et c’est hors accident avec dommage corporel. Ce n’est pas tout, il y a perte de 6 points, immobilisation de la voiture et amende de 135 euros.

Avec un taux supérieur à 0,8g d’alcool dans le sang sans accident, vous pouvez avoir jusqu’à 2 ans de prison. Si avec accident ayant entraîné des dommages corporels, vous aurez jusqu’à 7 ans d’emprisonnement, 75 000 euros d’amende, ainsi qu’une annulation de permis pour 10 ans.