Quand votre véhicule est stationné dans un parking en cas de sinistre, les compagnies d’assurances peuvent vous indemniser. Il est juste nécessaire de bien identifier les contrats qui couvrent le sinistre pour obtenir le meilleur des dédommagements. Avoir un box, une place de parking ou un garage est pratique pour garer sa voiture. Mais pour choisir la bonne assurance, il faut déterminer le type d’habitation.

assurance copropriété

Quelle assurance pour une copropriété ?

Les places de stationnement peuvent être considérées comme parties communes ou privatives en fonction des copropriétés. Par exemple, les parkings ouverts avec de simples marquages au sol sont considérés comme parties communes.

Ainsi, l’assurance de la copropriété va prendre en charge les dégâts subis par le copropriétaire ainsi que ses biens. Elle s’applique seulement en cas de dégât des eaux ou suite à un incendie mais pas en cas de vol.

Vous devez vous renseigner auprès du syndic de copropriété pour connaître les termes du contrat. En effet, un box fermé est en général considéré comme privé. Alors, il dépend du contrat d’assurance du propriétaire.

Il est indispensable de respecter les conditions d’utilisation fixées par la copropriété. Par exemple, si on ne peut entreposer des produits dangereux ou le transformer en lieu d’habitat. Cependant, vous pouvez louer ou vendre votre parking comme bon vous semble.

parking box éloigné

Quelle assurance pour un parking éloigné de la résidence principale ?

Vous pouvez très bien louer un box ou bien un garage dans un autre immeuble que celui où vous habitez. Comme l’un des copropriétaires de cet immeuble vous loue sa place de parking, on la considère comme un espace privé. Donc, la place ne peut être couverte par l’assurance de la copropriété.

Sinon, la distance couverte par une extension de votre assurance habitation est de 50 km au-delà de votre résidence principale. Votre bailleur est également en droit d’exiger la preuve comme quoi vous êtes assuré. C’est la garantie qu’il demande afin de vous laisser louer sa place de parking.

Il est donc toujours mieux de bénéficier d’une assurance pour son box, son garage ou son parking. Même s’il ne s’agit que d’une garantie de responsabilité civile. De ce fait, vous serez bien protégé en cas d’imprévus.

Garage logement individuel

Quelle assurance pour un logement individuel ?

Si votre garage est accessible depuis votre logement, il va être pris en compte dans votre contrat d’assurance multirisques habitation, comme dans une souscription à une assurance responsabilité civile. Dans le cas où il ne serait pas collé directement à votre maison, vous devez demander une extension de garantie. En d’autres termes, vous devez faire la demande si le garage est juste situé sur votre propriété.

Déclarez la surface du local ainsi que la valeur des équipements présents dans votre garage pour être bien assuré. Si le garage ne se ferme pas par une porte, cela peut aussi avoir un impact sur les conditions et le montant de la prime d’assurance.

Comme pour n’importe quel contrat d’assurance, vous devez bien tout vérifier. Les conditions d’exclusion, les sinistres couverts, les plafonds et franchises appliqués… Sachez aussi que la garantie vol est exclue du contrat de base.