De nos jours, nous vivons souvent avec des douleurs musculaires et articulaires que l’on pense bénignes. Pourtant si on ne fait pas attention, ils peuvent détériorer notre état physique. Dans cet article, nous allons voir le cas de la sacro-iliite et les moyens de s’en débarrasser.

Sacro-iliite

Qu’est-ce que la sacro-iliite ?

La sacro-iliite survient lors d’une inflammation des articulations sacro-iliaques. Ces articulations se situent au niveau du bassin entre les os iliaques et le sacrum. Il s’agit plus précisément d’une zone en bas de la colonne vertébrale qui la relie aux os des jambes.

Au début, on peut ressentir des douleurs au niveau du bassin et sur les deux côtés du bassin. Les jambes, l’aine et le bas du dos peuvent également être touchés par ces douleurs. Ces douleurs peuvent être handicapantes étant donné qu’on peut avoir du mal à plier ses articulations. On peut alors avoir énormément de difficultés à marcher ou à se tenir debout. Les douleurs surviennent également quand on dort, le manque de sommeil va alors causer des fatigues qui peuvent détériorer la santé.

Dans les cas généraux, les rhumatismes sont les causes les plus fréquentes de la sacro-iliite, on peut citer entre autres le rhumatisme psoriasique et la polyarthrite rhumatoïde. Cette pathologie peut aussi être un des symptômes de la spondylarthrite ankylosante, une maladie chronique.

Cette inflammation survient chez les femmes généralement après un accouchement. La prise de poids fulgurante fait travailler énormément les articulations sacro-iliaques, ce qui va engendrer des douleurs sur ces zones quelque temps après l’accouchement.

Sacro-iliite

Les traitements de la sacro-iliite

Tout d’abord, il est nécessaire de faire des tests pour savoir s’il s’agit réellement d’un cas de sacro-iliite. Dans le cas de douleurs des articulations sacro-iliaques, on peut procéder à une IRM ou à une radiographie du bassin.

Le dernier test consiste à un prélèvement de liquide articulaire. L’inflammation est rapidement détectée s’il s’agit de la sacro-iliite. Il existe alors de nombreux traitements comme on peut le voir dans ce guide complet dédié au traitement de l’articulation sacro-iliaque. La première bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de mutuelles santé couvrent le traitement des douleurs sacro-iliaques.

Dans le cas d’une infection, il est nécessaire de procéder à une prise d’antibiotiques. Les douleurs disparaitront normalement après la fin du traitement.

Sacro-iliite

On peut également utiliser des médicaments myorelaxants et des corticoïdes. Les corticoïdes permettent de réduire l’inflammation des articulations. Dans le cas d’une utilisation par voie orale, le traitement doit être de courte durée. Quant aux effets des myorelaxants, ils éliminent les contractures musculaires associées à la sacro-iliite. La kinésithérapie est un complément indispensable à ce traitement. En effet, elle permet au patient de travailler ses articulations. Comme la raideur musculaire peut être très handicapante, il est indispensable de rétablir ses capacités fonctionnelles.

Si les douleurs vont au-delà des articulations sacro-iliaques, il indispensable de prendre des médicaments antirhumatismaux. Dans le cas extrême où le traitement est inefficace, il faut procéder à une biothérapie. Cela va permettre d’attaquer directement les molécules qui sont responsables de l’inflammation.